Capture-dcran-2014-01-28--22.52.16

Le Roi Boulouchou (Théâtre)

Spectacle interactif tout public à partir de L’âge de comprendre

avec

Leïla HAMITOUCHE
Sébastien JEAN CHARLES
Valer’EGOUY

Scénographie,
Conception et réalisation décor Ludwin LOPEZ LABRADOR
Dessin du costume du Roi

Couturière Madame HEURACLIDE

Création lumière Valéry PETRIS

Paysage sonore (Bruitages et chants) Le public

Mise en scène Valer’EGOUY

 

L’histoire

Le Roi Boulouchou a adopté une jeune fille, Shooffy. Malheureusement, elle est maltraitée par son père… Elle travaille beaucoup sans être récompensée… Elle ne mange pas à sa faim…
Après qu’elle ait servi son dit père, celui-ci veut toujours s’endormir avec une chanson douce que Shooffy doit lui chanter…
Celle-ci demande aux enfants de l’aider, d’abord, à endormir son père adoptif puis…

La mise en scène et l’espace de jeu

La mise en scène est pratiquée sur le plateau et dans le public. L’espace scénique est bien éclairé et très coloré dans l’ensemble.
Les couleurs font appel au rêve, à l’enfance… Les formes sont celles du jeu. Les costumes sont dans le ton du décor. Les panneaux du cadre de jeu qui servent également de décor sont dans le ton du tapis. Et ils donnent bien assez d’informations sur le passé, le présent et le futur de certains personnages. Le tapis délimite l’espace de jeu intérieur. Les cubes de couleurs servent à la fois de décor et de sièges pour les personnages. Le côté ouvert représente l’invitation faite au public à participer au jeu, à réagir par la voix, des gestes,…
L’idée est de créer une complicité entre les comédiens et le public.
Il était nécessaire de choisir une comédienne et un comédien avec le sens de l’animation en plus de savoir échanger pour le jeune public. Apprendre est plus facile quand on le fait dans l’action et avec du plaisir. Les quelques thèmes développés : La maltraitance, le vol, l’avarice,… Ce spectacle est éducatif en plus d’être très amusant.

Le jeu

Le rythme du jeu est souvent rapide mais des pauses sont proposées afin de laisser souffler le public pour ensuite le reprendre et… L’interactivité est installée dès le début du spectacle.

Revenir en haut